Il y a à present 19 brasseries pour un total d 28 qui produisent une partie de leur saké avec du riz Homarefuji cultivé localement.
Il s’agit là d’un hybride du riz de saké Yamada Nishiki.
Nous sommes sûrs de voir beaucoup plus de riz de saké dans les années à venire, non seulement pour son goût, mais aussi d’un point de vue économique parce que le riz “importé” du nord du Japon risqué de faire rare!

Riz: Homarefuji
Riz poli à 60%
Sec/sucré: +3
Acidité: 1.6
Alcool: 16.5 degrés (genshu)
Mis en bouteille en mars 2011

Clarté: très clair
Couleur: transparent
Arôme: difficile à saisir, légumes verts
Corps: fluide
Dégustation: attaque quelque peu sucrée, mais qui tourney très rapidement à très sec avec des amandes sèches.
Pétillant typique du junmai.
Alcool bienvenu.
Des amandes se combinet à des noix de macadamia et des noix sèches. Kaki.
Reste en bouche quelque temps avec une note sèche.
Change peu avec la nourriture, mais se combine très avec toutes sortes de plats.

Commentaires: Un saké solide, directe, « macho ».
Malgré celà pas envahissant.
Apprécié avec un plat en raison de sa haute teneur en alcool.