Oogoshyo/大御所 veut dire ‘Seigneur” ou “Figure de proue” en japonais.
En fait dans ce cas prés il s’agit du premier shogun de la Période d’Edo, Tokugawa Ieyasu quis’ était retiré à Sumpu, présemment la Ville de Shizuoka!

L’ekiben tel que je l’ai acheté aujourd’hui à la Gare de Shizuoka. Il est appelé “bento” mais il s’agit bien d’un ekiben!

Le « mon » ou les armoiries/emblème familial est le mon de Tokugawa Ieyasu!

Explications prècises par Tokaiken Co comme d’habitude. Bon, je me rèpète, mais ceci est pour montrer que les règels d’hygiène sont très dtrictes pour les bentos et ekibens au Japon, ce qui n’est pas certain dans d’autres cas…

Une feuille de papier transparent pour prtèger le contenu!

Rappelez-vous bien que cet ekiben est inspire des repas journaliers d’un Seigneur de la Pèriode d’Edo (plus ou maoins…).
Bon, qu’est-ce qu’il y a dedans?

J’ai déjà prèsentè cette sorte de riz dans l’ekiben prècèdent.
Il est appelè « sakura han/riz du cerisier  » et est couvert de chair tai/ 鯛/rouget fienement effilochèe et le riz est un mazegohamn/riz mèlamngè avec les jus du rouget mijotè.
En fait ce style de cuisine est appelèe « tai soboro » en japonais et est fait avec deux types de tai called « madai » et « Himedai » et un peu d’oeuf.

« Sekihan赤飯/ » ou « riz rouge « . La couleur rouge est une couleur réservée pour les bonnes occasions au Japon.
Ce sekihan est fait avec du riz collant et des haricots rouges azuki, un plat très nourrissant en vogue depuis des temps immémoriaux dans ce pays.

Bon l’accompagnement: tempura de crevette, maquereau grillé, kamaboko/pâte de poisson cuite à la vapeur, tamagoyaki/omelette japonaise, boule de poulet /niwatori dango et une “bouteille” de sauce d soja.

La même chose (en plus clair!) avec la boîte de wasabizuke/tiges et feuilles de wasabi fermentées dans du marc de sakv.

Le dessert avec la boîte de wasabizuke. L’abricot et les « wagashi » sont protégés par une autre feuille de papier transparent.

Les deux types de wagashi: celui de gauche est fait avec du o-mochi/pâte de riz collant couvert de pâte de haricot /anko et l’autre une boule de riz collant recouvert de kinako/poudre de soja.

À suivre…