Bunji et Asami Itoh! 伊藤文治ト麻美さん!

Cette année, le thé de Shizuoka buen qu’ étant de grande qualité, pousssa très lentement en raison d’un hiver et d’un printemps inhabituellement froids, mais j’ai enfin eu l’occasion de récolter à la main le thé ichiban (premier thé)!

Nous avions conduit loin des sentiers battus le long de routes juste assez larges pour laisser une seule petite voiture jusqu’à une altitude de 800 m. dans Hirano le long de la Rivière Abe près des fameux champs de wasabi dans Utogi

Certains champs de thé sont perchés sur des pentes encore plus vertigineuses au Japon, mais ceux-ci étaient déjà près d ela limite!

Mr. Bunji Itoh a cultivé depuis quelques années un thé vert exclusivement organique sur ces pentes et pense déjà à agrandir ses champs. Il suffit de troiuver la mousse luxuriante sur le chemoin entre les théiers pour se render compte qu’aucun engrais artificiel ou insecticide n’est utilisé!

Les premières feuilles sont juste assez longues pour être cueillies à la main!

Ce sont les feuilles les plus recherchées de l’année!

Quand vous les cueillez à la main vous les cassez juste en dessous de la deuxième feuille entre votre pouce et votre indexe!

Ma oisson/cueillette personelle avec des légumes de montagne sauvages (fougères) trouvées le long des théiers!

Ces feuilles sont exceptionellement délicieuses en tempura (photo prise au Restaurant Pisenlit dans la Ville de Shizuoka!)!

Pendant que je cueillais les meilleures feuilles à la main les employés de Mr. Itoh coupaient les feuilles avec des machines semblables à celle-ci. En regardant la forme de cette machine vous comprendrez pourquoi les théiers ont un aspect bien particulier!

Il faut s’y mettre à trois pour chaque machine avec une personne se chargeant du sac pour récupérer les feuilles coupées pendant que les “tondeurs” marchent à reculons entre les ranges de théiers!

Les théiers doivent être “tondus” en deux étapes, une le long du côté gauche, l’autre le long du côté droit!

Ils m’ont permis de les aider le long d’une (seule longue) rangée. Pas facile à s’y prendre en marchant à reculons. Apparemment je m’y suis bien pris puisqu’ils ne m’ont pas demandé d’arrêter!

Sur le chemin de retour Mr. Itoh m’a montré la maison de la Famille Oomura qui a cultivé du thé depuis l’Ére d’Edo (17ème Siècle~)!

Ils ont cultié le thé vert sur ce même champ depuis des siècles!

Un retour dans l’histoire!

Des carpes de grande valeur dans cet endroit perdu dans les montagnes!

La propriété entire a été declare Patrimoine Culturel par la Préfecture de Shizuoka!

Mr. Itoh m’a finalement emmené dans une fabrique de thé locale avec laquelle il collabore pour me montrer comment il traite ses feuilles de thé organique, non pas en tant que boisson mais en tant que nourriture!
Les feuilles fraîchement cueillies sont d’abord étuvées.

Puis séchées.

Et congelées pour être vendues aux restaurants!

Mr. Itoh possède aussi un champd de ume/prunes japonaises organiques. Nous y irons très bientôt pour y cueillir des ume/prunes pour faire du umeshu/prunes conserves dans du saké et du shochu!!

Marufuku Seishya Co. Ltd. (Mr. Bunji Itoh)
Shizuoka Shi, Aoi Ku, Wakamatsu Cho, 25
Tel.: 054-271-2011
Fax: 054-271-2010