Ouverte depuis le début de l’année 2019 non loin du port de Oigawa, la pâtisserie Noan est une perle qui mérite d’être découverte ! C’est plutôt le hasard qui m’a mené ici suite à la recherche d’une pâtisserie sur Google Maps alors que je faisais une activité de pêche en mer.

N’ayant jamais entendu parler de cette pâtisserie, j’ai décidé de m’y rendre poussé par les nombreux commentaires élogieux !

 

J’ai été amusé de voir l’ambiance familiale qui y régnait, Noan est géré efficacement de manière familiale et il n’est pas rare de voir la soeur arriver en courant pour prêter main forte en cas d’affluence ! Elle gère une petite boutique de produits de la mer à côté, l’occasion de déguster les Sakura Ebi en pleine saison (en ce moment d’ailleurs !)

 

Le nom de la pâtisserie viendrait d’une ville française, je n’ai pas su la retracer mais si un de nos lecteurs se sentait l’esprit d’investigation ?! Je suppose que c’est probablement Nohant, dans le Berry, chez la bucolique George Sand et son fidèle Chopin dont la romance fait encore écho dans nos oreilles ?

 

Façade de la pâtisserie, froufrou et ambiance un peu rétro ! Front of the pastry shop, frilly and a little retro atmosphere !

 

Le nœud papillon est un peu le snacks « signature » ! Décliné sous plusieurs variations.

 

Le fraisier : Très bon, et dont les fruits ont le goût de fruit !

 

Le gâteau au chocolat « Nuit ». Probablement mon préféré et celui de ma famille ! Délicieux de la tête aux pieds. On trouve d’ailleurs au pied du gâteau un biscuit au chocolat. Dans la plupart de ces gâteaux il sert de support à la structure, mais le chef a su rendre ce dernier délicieux, une prouesse !

 

 

Enfin image basique mais qui n’est pas des moindres ! Le chef a obtenu le second prix de la foire gastronomique de Dijon ! Prouesse si on considère son jeune âge à l’époque, probablement dans la vingtaine. Foire de haut niveau… et de mon département de naissance, raison de plus pour se sucrer l’estomac.

 

Verdict : Probablement l’une des meilleurs pâtisseries de Yaizu, se trouvant là où l’on ne l’attend pas. La technique du chef est très palpable et l’on sent clairement l’influence française qui s’est effacée derrière un goût plus proche de celui que les japonais adulent. On sent un certaine exigences derrière la qualité des matériaux, ce qui se reflète aussi sur le prix qui est un tout petit plus élevé que la moyenne, mais qui l’est de manière très justifiée !

Nous n’avons pu parler des Kakigori (glace pillée japonaise) qui sont de véritable chef d’oeuvre, je vous invite à vérifier par vous même leur facebook !

 

J’apprécie aussi particulièrement la mise à jour régulière de leur line-up, très régulière.

 

N’hésitez pas à venir vous installer et déguster même sur place, Noan n’a rien à envier aux pâtisseries Tokyoïtes.

 

Adresse :  

パティスリーノアン

 

Tél : 054-659-7737

Ouvert de 10H00 à 19 heures sauf le mercredi

 

Possibilité de faire des gâteaux sur mesure pour anniversaires et avec créativité !

 

Facebook : https://www.facebook.com/patisserienoan/about/

Site internet https://noan2019.on.omisenomikata.jp/