GALETTES/BISCUITS DE RIZ GLUANT, SENBEI JAPONAIS (ES)/ SENBEI (煎餅)-Informations basiques

Nori senbei
Nori senbei et son algue !

Je me rappelle bien de ces rice-crackers/galettes de riz gluant quand j’ étais au Collège en Angleterre (il y a si longtemps!), les senbei japonais.

À l’ époque je n’avais jamais fait la relation entre rice-cracker et les senbei du Japon!

Senbei (煎餅, peut être aussi épelé sembei) est une sorte de rice cracker fait au Japon. On les trouve sous diverses formes, tailles et saveurs, d’habitude salés mais il en existe des sucrés. Les senbei sont souvent accompagnés de thé vert en tant que petits casse-croûte/en-cas offert à des visiteurs ou invités par courtoisie.

Les senbei sont usuellement cuits au four ou sur un grill, traditionnellement avec du charbon de bois. On peut les brosser avec une sauce tout les cuisant, sauce souvent faite avec de la sauce de soja et du mirin. On peut les envelopper dans du nori/feuilles d’algue séchée. Alternativement, on peut les assaisonner au sel, soi-disant la “méthode salade”.

Un peu d’histoire

En Chine on utilise les mêmes caractères que l’on prononce jiānbǐng (煎餅). Il exsite des variétés tells que Shandong Jianbing et Tianjin Jianbing. Cependant il s’agit d’un autre type de nourriture. En Chine ils servent plutôt de crêpes, similaires au okonomiyaki, alors qu’au Japon ils sont solides, et sot de la taille d’une bouchée plutôt qu’un plat enrier. Par contre on peut trouver des biscuits semblables aux senbéi en Chine de nos jours. Leur nom moderne chinois est 仙贝 (ou 鲜贝) (Pinyin: xianbei), pratiquement une imitation de la prononciation japonaise de “senbei” (煎餅).

Les senbei sucrés(甘味煎餅) furent introduits au Japon par la Dinastie Tang. Leur usage remonte à l’An 737 de notre ère et sont toujours très semblables aux biscuits traditionnels de Tang, à l’origne cuits dans la Région du Kansaï, la “tuile de toit” senbei incluse. Les ingrédients comprennent de la pomme de terre et de la farine de blé ou du riz gluant, et ressemblent à des castella. Bien différents de ce que les gens pensent par senbei de nos jours).

Ce que les gens appellent senbei de nos jours a été popularisé pendant l’Ère d’Édo par une échoppe du nom de Sōkajuku, qui a fait connaître ses senbei à la sauce de soja salée dans tout le Japon..

Il existe plusieurs d’autres types de senbei japonais traditionnels en deux catégories, les senbei sucrés (plus de 15 types) et les senbei confection en riz (米菓煎餅), et bien d’autres qui comprennent même des senbei au poisson (魚せんべい), des senbei au lotus (racines) (蓮根煎餅) et des senbei d’os (骨せんべい).

Certaines versions modernes de senbei sont très inventives et peuvent inclure des assaisonnements qui vont du kimchi au wasabi, curry et chocolat.

Au Kansai les senbei sont en général confectionnés avec du riz gluant, sont assaisonnés légèrement et on tune texture délicate (“saku saku”). Les senbei de la Région du Kantō à l’origine étaient faits avec du riz non gluant, et ils sont plus croquants (“kari kari”) tout en étant plus assaisonnés.

AUTRES TYPES DE SENBEI:

ARARÉ

senbei arare
Les senbei japonais : arare

Araré (あられ “grêles”) est un type de biscuit japonaisde la taille d’une bouchée fait avec du riz gluant et assaisonné de sauce de soja. La taille et la forme forment la différence entre un araré et un senbéi.

Ils existent beaucoup de différentes sortes de araré, que ce soit en tailles, formes et couleurs Certains sont sucrés, d’autres salés. L’un d’eux appelé norimaki araré (nori signifiant algue comestible séchée vendue sous forme de feuilles; maki veut dire rouleau) est enveloppée dans de l’algue séchée. Un autre encore, , kaki no tané (柿の種), ressemble à une graine de kaki/plaqueminier (Kaki est le japonais pour kaki/plaqueminier.) Kaki no tané sont souvent vendus mélangés avec des cacahuètes, une combinaison appelée kakipī (かきピー). Très populaires pour accompagner sa bière.

Hina arare senbei
Les senbei japonais : Hina arare

HINA HARARÉ

Au Japon on a l’habitude de manger des araré en célébrant le Festival des Poupées (Hinamatsuri) le 3 mars, jour des Jeunes Filles au Japon. Les araré confectionnés pendant ce festival sont très colorés – rose, jaune, blanc, brun, vert léger, etc. Les araré courants peuvent être achetés tout au long de l’année mais ceux colorés ne sont vendus qu’en janvier à mars pour anticiper le Festival des Poupées.

Ces derniers  ont été apportés aux États-Unis par des émigrants Japonais travaillant dans les plantations autour de 1900. À Hawaii, ce snack est souvent appelé kakimotchi (pâte de riz frite) ou mochi crunch. À Hawaii, on aime bien mélanger araré avec du popcorn (Certains les mélange avec des furikaké). Le populaire Hurricane popcorn comprend des araré et des furikaké dans du popcorn. Li hing araré est aussi populaire à Hawaïï.

Agemochi senbei
Senbei japonais : agemochi

AGÉMOCHI:

Agémochi (揚げ餅) est un en-cas Populaire au Japon fait avec du mochi (riz gluant )frit. Le mochi sec est cassé en petits morceaux et ensuite frit. Les morceaux vont gonfler. Il est mange d’habitude salé, mais il existe d’autres versions assaisonnées tells que shichimi agémotchi/agémotchi couverts de Shichimi. On peut acheter des agémotchi partout dans le Japon où on le fait souvent aussi chez soi.

Agémochi
Agemochi en pagaille !

YATSOUHASHI:

Yatsuhashi
Senbei Yatsuhashi

Yatsuhashi (八ツ橋 ou 八橋) est un biscuit japonais vendu surtout en tant que souvenir sucré (miyagégashi).C’est l’un des plus connus meibooutsu (célèbres produits régionaux) de Kyoto. Il est fabriqué avec de la farine de riz (上新粉, jōshinko), du sucre et de la cannelle. Cuit au four, il est similaire au senbei. Le yatsouhashi quand il est crû (Nama yatsouhashi) a une texture mole comme celle d’un mochi et est souvent enveloppé dans de la pâte de haricots rouges (餡, an), et est parfumé de différentes façons. Une version noire est typique de Kyoto et de sa région environnante. L’ajout de poudre de haricots noirs lui donne sa couleur noire distinctive.

KAPPA ÉBISEN

Kappa ébisen
Ebisen Kappa

Kappa Ébisen (かっぱえびせん) est un snack Japonais créé par Calbee of Japan. C’est un snack croquant parfumés aux crevettes qui ressemble à des frites que les Japonais adorent.

Les ingrédients principux du Kappa EÉbisen sont de la farine de blé, de l’huile végétale, des crevettes, du sucre, du sel, de la levure, des aciddes amines et des additifs sucrés.

Les Kappa Ébisen apparurent sur le marché en 1964 et sa renommée ne s’est jamais mentie au Japon.

En 1966, Calbee commença d’exporter les Kappa Ébisen vers Hawaii et l’Asie du sud-est. On le vend maintenant dans des douaines de pays dans le monde..

Il existe des Kappa Ébisen aux différents goûts, tells que curry au japon et dans quelques autres pays.

Un produit similaire a été produit sous le nom de Saewoo Ggang (새우깡) par Nongshim en Corée du sud depuis 1971 sous license de Calbee.

Article en anglais !

Site de calbee japan !